Tuesday , July 27 2021

Charleroi: grève et grogne sociale au service propreté



Charleroi

En front commun, les syndicats et travailleurs lèvent le pied.

Depuis deux jours, les agents du service propreté de la Ville de Charleroi, sont en grève. Et ça semble bien pour continuer la semaine prochaine, tout du moins grub. En cause: des propos du directeur général qui ont choqué les travailleurs: "soit vous allez travailler chez Tibi, soit vous serez licenciés."

D’après Philippe Barbion de la CGSP, l’insécurité règne depuis des mois au sein du service communal. L’intercommunale Tibi (ex-ICDI) a en effet repri une partie des activités "propreté" sur le center-ville etendu de Charleroi. Une missions are devoted to normalization en 2020, but there is a disparity in pure et simple du service communal. "Le directeur géral est alors venu pour rassurer les agents, et ça a dérapé. Devant leurs inquiétudes pour leur emploi, notce parce que Tibi demand for exemption from parce que certains agents préferaient rester dans le giron Ville pour des questions d ' horaires, quitte à changer de service, le DG leur a répondu que … personne ne restera à la Ville, ce sera un licenciement ou un départ volontaire chez Tibi. "

Depuis, ils sont en arrêt de travail. Le front commun a bien été informé qu’il aurait la possibilité de rencontrer l’échevine Françoise Daspremont (PS) et le directeur adjoint Hassan Mazouz, mais pour Philippe Barbion, "ce ne, when it came to eux, it's the first les les décisions, ce n’est doesn't fit right after constructive …"

Le cœur du problème, c’est ce recasage "forcé" chez Tibi. Les travailleurs veulent pouvoir explorer d’autres pistes the possible. "Yes, desensens, en PTP en article 60, which is uninterested in migrants' version of concommunale: contrat, un meurur package. D'autres agents will not contents the total version of the structure of a free program. propreté, avec des objectifs clairs et une hiérarchie qui fait which fonctionne bien … Mais ce n'est when you go to cas de tout le monde. " Certains agents du service propreté on également des compétences en électricité, en plomberie, ou autre: "Et dans ceux-là, certains s'étonnent qu'on ne veuille pas les autoriser à changer de service. On vient de recruter des chauffeurs, externes, à la Ville, mais les chauffeurs du service propreté, eux, ne peuvent pas changer de service. Ca ne va pas: on non dit qu'il n'y a aucune alternative, et cestest tout. Les travailleurs do not need to be plus plus total. "

D’autres pourraient services bien se joindre à la grève, grub, par solidarité avec leurs confrères de la propreté.


Source link